Boulangerie La Mie de Saint-Antoine

Boulangerie La Mie de Saint-Antoine

Boulangerie La Mie de Saint-Antoine

L’Ermitage Saint-Antoine se démarque des autres sanctuaires et attraits avec sa boulangerie artisanale, La Mie de Saint-Antoine. Une visite à l’Ermitage Saint-Antoine ne serait pas complète sans découvrir La Mie de Saint-Antoine.

Sa variété de pains et de pâtisseries est devenue très populaire et appréciée des milliers de visiteurs que nous recevons pendant la saison estivale. Sa miche de pain fraîche et moelleuse ainsi que sa variété de brioches en font saliver plus d’un. Son savoureux et populaire pain de ménage fait à lui seul une partie de l’expérience de nos amateurs de camping. Quoi de mieux qu’une bonne rôtie sur le feu! Découvrez toutes nos variétés en nous visitant du mercredi au dimanche inclusivement entre 8 h et 16 h.

Un peu d’histoire, pourquoi une boulangerie à l’Ermitage Saint-Antoine?

L’abbé Elzéar DeLamarre, lors de la fondation du sanctuaire en 1907, introduit au Canada l’œuvre du Pain des pauvres. En 1995, la boutique de Mlle Bouffier s’inspire de cette coutume et offre des pains bénits ainsi que de nombreux objets de dévotion dédiés à saint Antoine en échange d’une offrande. Les pains sont alors cuisinés par une boulangerie et marqués d’une croix. On offre aussi des petits pains séchés, dans un sachet comportant les récits autour de l’œuvre du Pain des pauvres pour rappeler aux pèlerins l’origine de cette pratique. En conservant ces petits objets, les pèlerins s’assurent de ne jamais manquer de pain.

En 2013, l’Ermitage décide d’ouvrir sa propre boulangerie artisanale pour assurer la pérennité de l’œuvre tout en créant des emplois dans sa localité.

Le symbole du pain permet de véhiculer des valeurs très fortes auprès des pèlerins, comme le partage, le don. En effet, le pain nourrit et fortifie. On veut, par cette pratique, encourager les pèlerins à appliquer les enseignements qu’ils reçoivent tout au long de leur pèlerinage chrétien.